Bubble Blog

Talentbulle, une histoire, une mission

Mercredi dernier, la page Talentbulle a enfin été lancée sur Facebook après plusieurs mois de préparation « en secret » dans un bureau et en groupe chez AZIMUT, une coopérative d’accompagnement à la création d’entreprise. Beaucoup de personnes qui avaient entendu vaguement parler du projet ont généreusement aimé et partagé la page, entraînant ainsi encore plus de mentions « j’aime ». Il convient cependant de préciser la mission Talentbulle et d’en expliquer l’histoire afin de justifier cet enthousiasme qui je l’espère ne fera que grandir dans les prochains mois, voire dans les prochaines années.

4-2

Pourquoi j’en suis arrivée là ?

J’ai toujours adoré les livres. La lecture est pour moi une passion dans laquelle je me plonge avec délectation. Ma spécialisation de traductrice littéraire en dernière année de Master à l’Institut Supérieur de Traduction et d’Interprétation (Heb) n’a fait que renforcer cet intérêt marqué. Cette année-là, en 2009, j’ai eu la chance – après avoir harcelé plusieurs éditeurs – de décrocher un stage que j’ai effectué pendant presque quatre mois chez ADEN ÉDITIONS, cette maison engagée portée par Gilles Martin, l’éditeur. L’expérience reste, aujourd’hui encore, un moment fort de ma vie et le point de départ de mon aventure. J’ai ardemment désiré travailler avec eux par la suite et avec d’autres éditeurs aussi, mais ce ne fut malheureusement pas possible. Le monde de l’édition étant, il faut bien le dire, assez fermé et déjà bien occupé. En effet, les places y sont très chères, autant du côté des auteurs reconnus que des personnes qui ont la chance de travailler avec eux.

Après un long voyage à l’autre bout du monde, je suis rentrée au bercail en 2010 pour trouver un travail alimentaire. Et puis, pour le plaisir, j’ai commencé à travailler avec Olivia Billington, ma première muse. Son talent et sa passion pour l’écriture m’ont terriblement inspirée. J’ai vécu avec elle le regain d’inspiration, la joie lors de la publication de certaines de ses histoires, la déception lors de refus d’autres par des maisons d’édition, et je me suis demandée d’ailleurs « pourquoi ? ». Pourquoi tant d’auteurs vraiment doués sont rejetés sans autre forme de procès (et si souvent sans aucune justification qui leur permettrait pourtant de s’améliorer) alors que d’autres, aux écrits médiocres (que ce soit par le fond et/ou par la forme), sont sélectionnés et adulés?

Je me suis alors lancée dans une nouvelle aventure qui me permettrait de faire partie du processus de sélection : intégrer un comité de lecture. En 2013, France Loisirs et Belgique Loisirs ont fait un appel à lecteurs pour la maison d’édition Nouvelles Plumes et j’ai sauté sur l’occasion. Je remercie ce coup de pouce du destin qui m’a fait m’inscrire car j’y ai vécu un véritable coup de foudre littéraire pour le style et l’histoire du Porteur de Mort, qui s’est ensuite transformé en coup de foudre amical pour son auteure, Angel Arekin, ma deuxième muse. J’ai aussi vécu des moments intenses avec elle. Y compris, cette folle envie de faire connaître son incroyable talent au monde. C’est d’ailleurs enfin le cas, grâce à Nisha Éditions (pour ses écrits érotiques) et bientôt, grâce à Plume Blanche (pour ses récits fantasy). J’en profite aussi pour dire qu’elle a été la première à m’encourager à me lancer et à croire en moi, et pour cela je lui dis, du fond du cœur, MERCI !

Ces expériences ont nourri ma réflexion sur le monde éditorial et son fonctionnement. Et c’est à partir de là que j’ai désiré y jouer un véritable rôle. Autrement dit, plutôt que de simplement me faire une place dans le monde littéraire tel qu’il existe aujourd’hui en Europe, j’ai ressenti le besoin d’y mettre mon grain de sel et de l’aider à évoluer.

La mission Talentbulle

Au-delà d’une offre de services classique – à savoir lecture, correction et traduction, littéraire ou non – proposée à la fois aux auteurs et aux éditeurs, Talentbulle a deux missions fondamentales. La première est de permettre aux auteurs d’être reconnus et lus par un maximum de lecteurs. La deuxième est de faciliter le travail des maisons d’édition en leur proposant des écrits de qualité (déjà analysés, corrigés et, éventuellement, validés par un comité de lecture), à savoir ceux qui seront passés entre ses mains au préalable. En outre, Talentbulle a pour vocation parallèle de rendre plus transparent ce monde fascinant et obscur qu’est l’univers éditorial.

Mais pourquoi ce nom, Talentbulle, me demanderez-vous ? C’est assez simple en vérité, les auteurs ont généralement tendance à s’enfermer dans une bulle pour écrire, cette bulle est le siège de leur imagination, le havre de paix où coucher sur le papier jusqu’à leurs plus extravagantes pensées. Seulement, pour se faire connaître, il faut en sortir. Talentbulle est la pointe de plume aiguisée qui fera exploser la bulle dans laquelle les auteurs sont englobés afin de révéler leur talent au monde en général, et aux lecteurs en particulier.

Les valeurs Talentbulle

Le projet Talentbulle repose sur trois piliers auxquels sont associées des valeurs et des couleurs symboliques présentes dans le logo:

  • Le premier pilier, c’est le plan personnel. Talentbulle est là pour redonner aux auteurs une confiance en eux qu’ils ont peut-être momentanément égarée, leur apporter cette reconnaissance qu’ils méritent et les soutenir dans leurs aspirations.
  • Le deuxième, c’est le plan technique. Talentbulle dispose de connaissances techniques et d’expérience dans le domaine de l’analyse, de la correction et de la traduction. Cet accompagnement concret aura pour effet l’amélioration notable de la qualité des écrits.
  • Le troisième, c’est le plan de la communication. Talentbulle sert à représenter les auteurs auprès des maisons d’édition et du grand public, les mettre en lumière afin de leur permettre d’accéder à la réalisation de leur rêve : publier leur(s) livre(s) et être connus pour leur talent.
Pilier Valeur Symbolique couleur
Personnel Reconnaissance Passion
Technique Accompagnement Expertise
Communication Réalisation Innovation

Le monde littéraire à la croisée des chemins

À force de discussions sur le sujet avec des personnes de secteurs variés et après une observation attentive du monde littéraire, j’ai constaté à quel point l’édition en est à un point crucial de son évolution. Pour ne citer que les exemples les plus frappants, je veux mentionner l’avènement d’Internet et du numérique, le développement de plateformes de financements participatifs (crowdfunding, crowdpublishing), la naissance et la disparition de maisons d’édition chaque année, le désir des auteurs de trouver des solutions d’édition alternatives comme l’autoédition et la multiplication des sous-genres littéraires qui rendent la catégorisation littéraire plus complexe, mais aussi plus nuancée et riche.

Ces constats me poussent à étudier le marché plus en profondeur, puisque mon désir le plus cher est de proposer une solution innovante et efficace qui parle à la fois aux auteurs et aux éditeurs. Bien entendu, en attendant d’atteindre cet objectif, rien ne m’empêche de déjà travailler avec eux et de mener à bien la mission Talentbulle en leur proposant mes services de lectrice, correctrice et traductrice.

Post your comments here

Your email address will not be published. Required fields are marked *